Sel de nos veines

Rolf Doppenberg

« Au pied du Mur s’étend le cimetière musulman, qui fait face au cimetière juif, sur la pente opposée du Val. Le début de ma descente sera entre les tombes, avec les défunts. Défunts juifs, défunts musulmans, sous la même terre, dans le même Val. Au fond ils se parlent, d’une pente à l’autre. Leurs voix me parviendront : voix de pierres, voix de racines.»

Ce livre est un cheminement, le récit d’une descente à pied dans le désert : de Jérusalem, elle longe le cours du Cédron jusqu’à la Mer Morte. Une descente au plus bas de soi.

(Présentation du livre, Maelström)